Réseaux zoziaux

fureter sur les sentiers

Sur les réseaux zoziaux de la réserve LPO
on a pris le parti d’en gazouiller

Pie épie, coucou frivole
Héron, hirondelle,
passereau, se passent du débit de la data et du progrès de la 5G

Aucun des cinq geai ici n’en est à singer les mimiques lobbystes
À vendre son profil pour un peu d’audience

Au hameau des gîtes de Thouy, un dome y cille,
Sidobre granitique vert
de grives, vert fort vert dur vert doux

Au nid soyeux
qui mal y penche,
L’air éclaire mélodieux
pépiement à bec portant

Buisson, muret,
forêts, que la votre vie se rêve à vous écouter,
Là où le chant dans cette branche de métier s’apprend sans solfège

Brisants à côte découpée

fureter sur les sentiers

Brisants à côte découpée,
à couteaux tirés,
face à l’océan sévère
en vagues tiraillées

Ces paquets d’eau furieux
lancés à fond de cale,
contre d’épéroneux rocs,
plein vent pleine frasque

Écumeroles en corolle
le nez au vent
de rumeurs salines,
sculptent les écueils en patine rouille calcine

Retiré l’océan agite
à basse marée
ses jambes écumées,
danse lascive cadencée,
accorde au tumulte sa grâce iode et sel mélés

La cîme triomphante vitupère
vagues scélérates
carapate crabes carapaces
pour la gloire de la mer

S’il vint, le cher

fureter sur les sentiers

S’il vint, le cher, c’est d’aller vers elle,
À ces vers sots,
s’agitèrent
s’offrit, bu fin

Tu as pris sur moi
cet élan distinct,
Étreinte étendue
au bris de nous,
Ermitage rompu

Aux féroces cités
où se perdaient
nos vies corsettées,
Aux cimes brodées,
filent nos destins

Sur les pas sabotés
s’arpente terre ancestrale,
cressonnière pentue,
sur les pas crottés
La bourrie bourrue

De Mancey à la roche d’Aujoux, avec Fanfan et Joël

fureter sur les sentiers

Aux premiers jours du printemps, nous sommes allés guidés par Fanfan et Joël  marcher de Mancey à la roche d’Aujoux.

Ici en Saône et Loire  on est si bien, oui si bien en Bourgogne du Sud.

Par les chemins de traverse, qui peuvent s’envisager tant à pieds, à cheval  ou vélo.

Paysage préservé, nature gorgée de vie, air pur et joie de l’instant, c’est promis.

Les grincheux diront que ce n’était pas un jour de pluie et je leur répond que oui, ce n’était pas un jour de pluie. Et alors?

On peut se douter que si la vie exulte ici, c’est bien par la bonne grâce de la rosée du matin, l’ondée, l’averse ou la giboulée.

Peu après le premier bon raidillon qui permet de vérifier la forme au sortir de l’hiver, un grand champ où s’abrite à flanc de talus une Cadole.

Cette cabane de vigne en pierre sèche non jointées, qui apaise autant qu’elle intrigue ou fascine.

La Cadole ( source Wikipédia)

Point de pluie ici, mais un soleil de début de printemps et un léger vent qui rafraîchi juste ce qu’il faut  lors de la montée vers le col des chèvres.

Le circuit qui suit est une des possibilités offertes, s’aventurer étant  permis et recommandé.

Le circuit ci dessous est donné pour 9 km avec 75 m de dénivelé et il est balisé:

Circuit de la roche d’Aujoux MANCEY

  • Equestre, Pédestre, VTT

On se retrouve après avoir longé un bout de route au col des chèvres.

Et puis ça grimpe gentiment jusqu’à la roche d’Aujoux.

Point d’observation et sa table d’orientation sur la vallée environnante et qui fut aussi un haut lieu de la résistance comme une stèle commémorative en atteste.

 

La roche d’aujoux d’une hauteur de 487m offre un panorama superbe…sur la vallée de la Grosne. Elle est accessible depuis le village en suivant des sentiers balisés.

Des grottes sont accessibles sous la roche.

Ses pentes boisées descendent jusqu’aux abords de l ’agglomération.

Roche d’Aujoux

Par le chemin du retour, nous avons laissé passer un groupe de vététistes mixte dont certains en Vélo à Assistance électrique…Groupe qui dévalait à fond de cale la pente caillouteuse que nous leur partagions.

Arrêt pour eux et nous en arrivant sur la clairière.

Un des vététistes taquine sont compagnon d’échappée pour sa:

<< Belle descente pépé! >>

Pourquoi pépé, je lui demande ?

Il rigole le pépé de toutes ses dents et me dit:

<< Parce que j’ai 85 ans  et que ce jeunot là qui taquine en a vingt de moins! Je suis bien content de pouvoir le rattraper depuis que j’ai le V.a.é là je récupère mieux des ballades qu’on se fait! >>

Et les voici repartis à flanc de colline.

Fanfan et  Joël ont la pêche et nous proposent d’entamer la gentille descente là.

Il y a des coupes et découpe d’arbres en contrebas, l’odeur des arbres est d’autant plus forte que ceux que l’on épargne semblent pleurer leurs camarades et rassurer les survivants.

Retour à Mancey par ce chemin, le village est au creux de ce vallon potelé.

Et il m’est aussi bon de vous décrire succinctement ce vallon que la promesse d’y retourner me tend les bras.

20190228_170733

Pour quelques  furetages vous pouvez toujours aller en petite foulée…

…Sur le site de la commune de Mancey

La commune

Le village est situé à l’extrême limite méridionale du canton de Sennecey-le-Grand, dans la partie la plus montagneuse. Le bourg est dominé par une église reconstruite en partie en 1859.
L’habitat est constitué de très belles maisons bourguignonnes, à galerie, à pigeonnier.
Vous trouverez dans les vignes des Cadoles (constructions en pierres sèches abritant le vigneron et ses outils).
A la roche d’ Aujoux, point culminant de la commune, sont installées une table d’orientation et une stèle commémorant ce haut lieu de la Résistance.
A l’entrée est du hameau de Dulphey, on peut admirer un chêne bicentenaire (classé).

Un lien vers une vidéo? Ah oui…

Il y fait bon vivre: venez découvrir son patrimoine, châteaux, métiers d’art, vignoble, sports et loisirs: rando à pieds, à cheval, en vélo/VTT, la Voie Verte, canoë, pêche, escalade…

CLIP Entre Saône & Grosne: un territoire en Bourgogne du Sud (durée 4 min)