Cerneaux lune

tangente esquive

Parfum glabre
des défaites intimes

plus question de frime
c’est entre nous et nous

selon l’estime
que l’on se voue

I’introspection sera
fruit de la passion ou citron

renouveau constructif
vogue frêle esquif

sereine lutte intime
aspérités incluses

cerneaux lune
plumes enclines

peines enclume
voûte céleste

de ces instants
entre le moi et le nous

infimes heures infirmes
grapillées au néant

espoirs choisis
sur l’or binaire

espoirs tenus sur l’ordinaire

Tarnaise phasme

cremoso wood, tangente esquive, Tarnaise escale

Octobre chrome
comme…papier
déchiré

…languissante
longueur
d’une infinie douleur

Octobre comme chrome
…raisonne écho sourd
sonore

De ces moissonneuses heures

raisonnera encore toujours

ressort
des instants chancelante

ces mois gisant
j’ai récolté force détermination

inextinguible volonté
saule rieur
immortelle fleur

sablonneuse vivace voluptueuse veneuse Tarnaise phasme

Alors ces choix

tangente esquive

Je ne prendrai
ce chemin
contraint…
alors ces choix
seront les miens

s’échoit ces choix…
serrons les mains…
ce chemin sera le mien
j’y mettrai convictions
j’y consacrerai passion

éteints élimés émoussés
ces abrupts écueils
où s’ébrêchaient
en rimes futiles
en rimes faciles

en rimes infertiles
les craintes infantiles
où nous complaisent
parfois nos serviles
habitudes routines

la rengaine frangine
collée là
fossile glaise…
les mots motivés
l’émotive émotivée

car au fond
je le sais
et cette certitude
anime mon esprit
anime ma plume

je ne prendrai
ce chemin contraint
alors ces choix
ces choix…
seront les miens