Frémissant doucement au frimas de Mars

Ta main,

j’avais ta main dans la paume,

comme chaleur douce éloigne la frousse,

crayon à papier, gomme, dans la trousse,

ta main main dans la main,

anime le chemin,

enlumine parchemin,

douce hermine rousse

Ta main au sable,

À la berge embrume,

Frémissement écume,

Vague à l’hume,

Ta main au creux soyeux,

Frémissant doucement au frimas de Mars,

Ta main frêle ferme,

où la mienne main prend refrain

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.