Visite au Château de Saint Géry, sur la boucle du Tarn

Depuis quelques années quand le désir de nature se fait ressentir, les vallons tarnais du pays de cocagne nous sont un havre de douce rêverie.

La route nationale 88 dite route d’Albi, offre au départ de Toulouse, ses hautes futaies de platanes centenaires, ses ondoiements espiègles et les frontons briqués de rouge de ses églises aux palissades pigeonniers.

Le tracé suit son petit bonhomme de chemin jusqu’à Montastruc la conseillère et là fond sur sa proie de verdure, s’élance fougueux et  plonge dans les vallons Tarnais.

Finie la plaine Toulousaine, fournaise des matins d’Août où chercher la fraîcheur est un bond fiévreux vers le bac à congélation. Le glaçon à déjà presque fini sa fonte avant d’arriver aux papilles cuites hatives.

Achevée l’atmosphère empuantie de gaz ôlé ôlé.

Oh les oiseaux aussi prennent l’air.

L’air de rien.

Premier pont sur le Tarn à Saint Sulpice.

Le fleuve grapille les vaguelettes au vent et gorgé de limon gouaille en torrent avide vers d’autres rives arides.

Voici Rabastens où nous allons et revenons souvent parcourir les ballades sur la boucle du Tarn ou les pas d’Amédée le vigneron et ce jour pour franchir les hautes grilles du Château de Saint Géry.

De la boucle du Tarn, nous passons  de mois en saisons et de saisons en années au long de ces murs secrets, devinant par regards aiguisés les reflets vitrés, les toits hauts étoilés de tuiles ambrées.

L’histoire de ce château parcourt les époques et les siècles.

Du XIII éme au XVIII éme avec quelques  épisodes fameux ou épiques au cours des siècles et que laisse suggérer un regard attentif.

20190422_155932.jpg

Ainsi que je m’y suis engagé, je ne diffuserai aucune photographie de l’intérieur de ce château aux pièces de vie et de repos réunissant les époques avec justesse, seulement une de ce sol qui a vu passer certains siècles. D’autres vues donnant sur l’extérieur.

Celle-ci pour me promettre d’y revenir, de quelque côté de la cour que ce soit.

Vers le chariot lentement dévoré par les ronces légèrement de côté au long du chemin d’où nous sommes venus et repartiront.

20190422_163333.jpg
Vers le chariot lentement dévoré par les ronces légèrement de côté au long du chemin

C’est un endroit à voir pour y repenser plus tard, ce que je fais ici à quelques semaines d’écart. C’est un lieu à visiter puisque vos euros serviront à financer les travaux que les hôtes et  hôtesses effectuent eux mêmes.

Voilà pourquoi je vous encourage à y venir et vous laisse le vrai bonheur de le faire un peu revivre.

La cuisine pur moyen âge authentique.

Quel voyage dans le temps!

Sollicitant l’imagination.

Et puis ces lieux visités par vous et nous: l’ont été également au cours du temps, jusqu’à y séjourner ou dormir pour certains illustres, accordant à cet endroit leur nom Ainsi il en va pour la chambre d’un cardinal des temps anciens.

Et avec la plus belle vue  qui soit du Tarn.

20190422_165113-1.jpg
Et avec la plus belle vue  qui soit du Tarn

Visité par quelques noms restés dans la mémoire,  qui sauront parler à vos souvenirs et constituer une histoire dans l’Histoire.

Ce château est et c’est ce qui me le fait davantage aimer encore, une histoire de détermination  féminine.

Son maintien et son avenir leur doit plus et tant que c’est encore à elles qu’il doit à ce jour son présent et certainement son avenir.

Allez écouter ce que ces dames ont à vous dire de leurs ancêtres et de leur histoire qui les lient à la notre avec les mots et les sourires qu’elles y acheminent sur le temps qui doucement les parchemine.

Les visites ainsi que les événements festifs et chaleureux loisibles à l’Orangerie sont la certitude que ce lieu pourra se prolonger et se maintenir par delà les murs.

Ces pierres et ces étoffes, ces moulures et ces marches larges qui vous emmènent à l’étage sont un voyage que vous vous devez de vous offrir.

20190422_164202-1.jpg
 ce sol qui a vu passer certains siècles                  

D’arbres centenaires il est question quand de là où le regard se pose vers l’orangerie où au soir certains festoient point du jour, le rose aux joues encore jusqu’àu soir au tronc sylvestre de toutes les sagesses de platane l’ancien

20190422_165909-1.jpg
au tronc sylvestre de toutes les sagesses de platane l’ancien

Je vous laisse soin de prendre un moment pour les dates prochaines, cette années elles sont une vingtaine encore  à venir.

Et pour les plus chanceux quelques  heures à l’orangerie et le parc longeant le Tarn.

Endroits exquis et propice aux plus charmantes rêveries d’un jour de printemps ou d’un soir d’automne.

A vous de laisser parler vos envies ici…

Le château de Saint Géry, qui domine une boucle du Tarn, est classé «Monument Historique».

Sa construction est entreprise dès le XIIIe siècle et sera remanié et agrandi au XVIIe et XVIIIe siècle.

Situé à 35 mn de Toulouse et d’Albi en pleine campagne, au bord du Tarn, le château de Saint-Géry possède un parc de 4 hectares où dialoguent l’orangerie du XVIIIe et ses deux bassins, l’un des hauts-lieux du patrimoine de Midi-Pyrénées.

Plusieurs générations et séjours (dont celui du Cardinal de Richelieu et du Marquis de Lapérouse) se sont succédés à Saint-Géry jusqu’à la famille O’Byrne, de souche irlandaise, arrivée en 1829.

Visites guidées / Calendrier 2019

Affiche visite St Gery 2019

Les dimanches
12, 19, 26 mai
2, 9, 16, 23, 30 juin
7, 14, 21, 28 juillet
11, 18, 25 août
1, 8, 15, 22, 29 septembre
Visites à 16 heures sans rendez-vous
Tarif : 7 €
Groupes : à partir de 10 personnes avec rendez-vous
Renseignements : 06.40.41.63.73
_______________________________
Acheter son billet en ligne : Cliquer

Château de Saint-Géry

Quelques photos, choisies celles ci pour les pages du site:

Galerie-photos

Ici la page Facebook : facebook.com/chateausaintgery/

 

4 commentaires

  1. Je suis allé à trois reprises dans le Sud-ouest et j’ai eu l’occasion de visiter des châteaux dans le Tarn et Garonne, d’autres du côté de Toulouse et Narbonne et quelques-uns en Dordogne.
    Pour quelqu’un comme moi qui suis un passionné de vieux châteaux, chaque visite fut un plaisir non dissimulé.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.