Brisants à côte découpée

fureter sur les sentiers

Brisants à côte découpée,
à couteaux tirés,
face à l’océan sévère
en vagues tiraillées

Ces paquets d’eau furieux
lancés à fond de cale,
contre d’épéroneux rocs,
plein vent pleine frasque

Écumeroles en corolle
le nez au vent
de rumeurs salines,
sculptent les écueils en patine rouille calcine

Retiré l’océan agite
à basse marée
ses jambes écumées,
danse lascive cadencée,
accorde au tumulte sa grâce iode et sel mélés

La cîme triomphante vitupère
vagues scélérates
carapate crabes carapaces
pour la gloire de la mer