Réseaux zoziaux

Sur les réseaux zoziaux de la réserve LPO
on a pris le parti d’en gazouiller

Pie épie, coucou frivole
Héron, hirondelle,
passereau, se passent du débit de la data et du progrès de la 5G

Aucun des cinq geai ici n’en est à singer les mimiques lobbystes
À vendre son profil pour un peu d’audience

Au hameau des gîtes de Thouy, un dome y cille,
Sidobre granitique vert
de grives, vert fort vert dur vert doux

Au nid soyeux
qui mal y penche,
L’air éclaire mélodieux
pépiement à bec portant

Buisson, muret,
forêts, que la votre vie se rêve à vous écouter,
Là où le chant dans cette branche de métier s’apprend sans solfège

9 commentaires

  1. Un fort bon poème qui est une attaque en règle contre la technologie à outrance. Une technologie qui n’améliore en rien nos échanges par rapport à jadis.
    Ces oiseaux, loin de ces méthodes modernes, se content de dialoguer à l’ancienne avec leur gazouillis et leurs chant.
    Des oiseaux qui continuent de s’appeler et d’entretenir de vraies relations concrètes en passant par le seul « outil » qu’ils ont à leur disposition : la nature ; ce vrai dialogue t ces échanges que les hommes ont oubliés depuis quelques années malheureusement.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.