Ivre poésie

Chiffreux banquier vinaigré disait d’avarice…

Économiste froid d’heures avides de sens…

Analyste du devenir du vide en espace clos grillagé…

Expert entraineur anglicisé, pétri des certitudes de l’arrogance ignare…

Déclamant déclarant la bile ne fait pas le moine,

…On ne peut pas vivre de la poésie!


On ne peut pas vivre de la poésie ?
Cette abstraction inqualifiable,
Risque forte avarie
Aux faibles esprits mercantiles
Matière fissile

On ne pourrait pas vivre de poésie,
Affimation questionnement
Asservissement d’ores et d’argent

Par trop terre à terne ces billevesées,
Ce que je sais, en Sylvanaile, végétal frêle prenant envol,
Je ne pourrais vivre sans poésie

Mais on peut vivre en poésie
Et l’on peut vivre la poésie
Vivre poésie
Ivre poésie

15 commentaires

  1. Banquier calculateurs… Les chiffres ne peuvent parler surtout qu’aux personnes cupides.
    Ils ont là, trouvé le sens de leur vie vide de sentiments.
    On prend son envol en poésie, on peut aimer et bien ressentir ton poème.
    Sentir, c’est vivre… Merci du partage Amicalement

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.