Doux réconfort

bonheur conquis, la muse

Et ce jour-là…ce soir là
le monde a pris
une teinte
particulière

avec les accents d’hier
d’autres mots
d’autres sons
d’autres silences

paroles douces…
oubliées les sentences
le rythme saccadé
ronéotypé: monde figé

machine à écrire… 
dactylographié
le rythme de nos vies
stoppé cadenassé

poissons dans la nasse
l’eau vive vivante
bruine infime
flaque de pluies

à la rigole
ruisselle ruisselante…
le fluide esprit
s’abandonne

entendre tomber la pluie
étendus au lit
au doux réconfort
d’un abri familier