À la dune grise

tu te déleste et t’abandonnes

à ce sable de rocher,

à la dune grise,

tu lâches et prise,

ce tas bas que ton âme avait chargé
de tout ce bois mur

10 réponses à « À la dune grise »

  1. Un beau lieu de repos pour ce bois mort qui a dû tant travailler avant.

    Aimé par 1 personne

  2. C’est beau ce lâcher prise tout en douceur ! 😊

    Aimé par 1 personne

  3. Prochaaine grande marée qui lui donnera vie .

    Aimé par 1 personne

  4. Le bois mort a enfin trouvé son repos …jusqu’à la prochaine grande marée.
    Très inspiré, Sylvain
    Michel .

    Aimé par 1 personne

    1. Tes mots sont beaux et doux, Michel.
      Cette poésie a surgi et donné vie à l’écrit du coeur.
      Cette souche devenue source inspiratrice

      J’aime

  5. Beautifully evoked on an inspiring sight

    Aimé par 1 personne

    1. La dune grise, inspiratrice a offert cette poésie libératrice

      J’aime

      1. Oui c’est vrai…Il y a toujours beaucoup, partout, même parmi tout le gris de l’automne et l’hiver qui inspire…

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :