La muse

La muse est le fin mot
de l’histoire,
le poète inspiré
A cette gemme, joyau,
autant qu’à l’écrire aime préfère la vivre à ses côtés

La muse
L’amuse
L’âme use

L’est pris
L’épris

10 commentaires

  1. Fort bien décrite cette muse ! Une muse l’est souvent à son insu. Elle est admirée, adulée par le poète ou l’artiste qu’elle inspire.
    Cette muse, quand elle s’aperçoit qu’elle est inspiratrice, ne se doute pas que le poète ou l’artiste est amoureux d’elle mais n’ose l’avouer et même, parfis, se l’avouer.
    La muse est semble-t-il le fruit d’un amour platonique non avoué verbalement mais montré par le biais d’un art.
    https://trigwen.wordpress.com/2020/09/29/ventes-privees-et-consequences-narcissiques/

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.