Méditerre

A la recherche de la plage perdue, Sous les pavés, le rivage

Des mots me sont venus
et je ne voulais
pas les perdre
ils avaient saveur douce amère
doux amour méditerre

Cerbère Port bou
Les Albères
ce bout de Pyrénées orientales

La mer médite erre années mylène erre

aux eaux ensalées au Racou tsunami

La madeloc, la massane ces tours tous feux éteints posées en contrescarpe d’un  monde de rapines piraterie béante et hante des nuits d’alerte à fuir

anse des Paulilles où la poussière essaime d’un vent moqueur les poudrières desseins des ancêtres, esprit Méditerranée repris au gré réserve naturelle protégée

Chemine à flanc de roc le nez dans les estaques la flotte
ce passage de presqu’île en Chemin de ronde camina de ronda

Collioure couleur coulure
Matisse pinceau glisse
mais lisse mélisse offre gaufrée ennuagée