Cette rime intime

Sylvanaire océane

Il y a ce rythme   comme marin              qui agite la rime

Il y a cette rime intime comme offerte              en somme

Il y a ce que l’âme humaine humble               promène en poéme

Il y a ces écrits si le vain Sylvain            s’écrit vin s’écrivain

Il y a en tout l’être,        il y a en toute lettre cette rime intime

Alors ces choix

tangente esquive

Je ne prendrai
ce chemin
contraint…
alors ces choix
seront les miens

s’échoit ces choix…
serrons les mains…
ce chemin sera le mien
j’y mettrai convictions
j’y consacrerai passion

éteints élimés émoussés
ces abrupts écueils
où s’ébrêchaient
en rimes futiles
en rimes faciles

en rimes infertiles
les craintes infantiles
où nous complaisent
parfois nos serviles
habitudes routines

la rengaine frangine
collée là
fossile glaise…
les mots motivés
l’émotive émotivée

car au fond
je le sais
et cette certitude
anime mon esprit
anime ma plume

je ne prendrai
ce chemin contraint
alors ces choix
ces choix…
seront les miens

Aux éléments déments

Sylvanaire océane, Vendéenne escale

J’avais pas l’humeur
marée montante,
le vague à l’âme,
c’était un va à l’algue

au ressac des estrans
plage de la mine animée,
pas le coin frime anisé
le truc juste pour la rime!

non…l’endroit où la dune
s’abandonne à la roche
aride cassante amertume
écrabouille écrin bouillante

brisants brisent un brin
la sarabande Incandescente
calvalcade bravade gueule
furibonde écumante flotte

enchevêtre fulmine !
ravine gravats submerge
submarines fractales
turbineux écueils !

t’emporte tempête
virulence liquide,
minérale substance
vantardise ventée

face aux zélés ments
face aux éléments déments,
notre humaine vacuité
prend sa leçon d’humilité

June…soul of stone

#Nous Toutes

I heard this song…
« You just keep me hangin on’
June instead of trafic jam
in jail our soul of stone

June…
hurted injured
cause the soul of stone
cause of these monstruous men

June…
hurted deadly injuries
cause the soul of stone
cause these monster men

June…
Feminicide again
i can’t stead…
Against feminicide

June…
Feminicide again
i can’t stead…
Rage Against feminicide

June…
those feminicide again
i can’t stead…fade rain
rage Against feminicide

June… again these feminicides I can not hold … the melted rain doesn’t erase the shame, the rage against feminicide

Juin… encore ces féminicides je ne peux pas tenir… la pluie fondue n’efface pas la honte, la rage contre le féminicide

[ Je dédie ce poéme aux femmes ainsi qu’au collectif #Nous Toutes ]

Le collectif