scène vivante

scène vivante

Sur l’écran noir
de mes nuits planches
ah la chaleur intérieure
intime

Théâtre scène vivante
Lumière clair obscur
un trio de coups

actrice acteurs figurants
figurines prenant place
frou frou mousseline

Costumes coutume costumière décors
coulisses coule couleur
pénombre et lumière

spectacle de rue
où rires et chants
chuchotent ou déclament

offrant à nos vies éteintes
une once féconde non feinte
semonce charnière offerte au monde

Oniriques écrins

Rêverie contemplative

Séquences insensées
où sont cousues
nos vies

syllabes énoncées
où la voix évidence
édicte ces sons

insensé sans ces sons
ces sons stentor
silence émotion

murmure ténu frisson
à l’échine
nos vies effrénées hier

ces jours-ci vivotent
toussent toussotent
jusqu’au vide asséné

évidemment et cran doux
écran blanc voir à l’encre
cet écran noir ancré en nous
dessiner oniriques écrins