Ambulatoire vocation

conscience renaissance

Ambulatoire vocation
couloir heures
coulent heures

Certificat consentement                     Dernières heures certificat renaissance                                                   

Soin soignant blouse brancardage bloc infirmière anesthésiste

veine bleue cathéter  beau voyage pays d’éther rare

Salle de réveil

dans les fraises

tas l’gars las

Kinésithérapeute  n’hésitera peu            guide au pas que t’as


Visages regards coeurs
marqueurs
Rame sait du fond de sa pension

font pas le poids face

Ambulatoire vocation

10 réponses à « Ambulatoire vocation »

  1. C’est un très bon résumé 🙂 Vécu en octobre, de mon côté. C’est dire que c’est encore frais dans ma mémoire.

    Plein de bonnes choses à vous ! Au grand plaisir de vous lire.

    Aimé par 1 personne

  2. rien que le mot cathéter fait peur, plein de mauvais souvenirs !
    Mais vous avez bien raison, Sylvain et Michel, il faut y croire, l’essentiel est de s’en sortir ,
    et c’est bien que le personnel vous aide à garder espoir !

    Aimé par 1 personne

    1. Certains mots semblent vouloir nous rendre plus soucieux que certains maux…ne nous y trompons pas, en donnant des mots aux maux, l’esprit, le corps, luttent en tout espoir

      Aimé par 1 personne

    1. Et elle le fait admirablement, Mîchel.

      J’aime

  3. Tu as raison, la vie triomphe.

    Aimé par 1 personne

  4. « tas l’gars las ». Je comprends ce que ce poème veut dire, Sylvain et te souhaite courage.
    Amitiés
    Michel

    Aimé par 1 personne

    1. On se relève de tout, Michel.
      Cela prend parfois un peu de temps, d’abnégation, d’énergie vitale…enfin tu connais tout cela.
      Merci pour ton amitié et au plaisir de te lire.

      J’aime

  5. Une façon plutôt optimiste de parler d’un séjour à l’hôpital. Le passage « veine bleue cathéter beau voyage pays d’éther rare » me plaît assez et décrit bien ce moment où l’anesthésie fait son effet.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est du vécu, très récent, une semaine pour cette fois et un an pour la précédente.
      Les soignants y sont admirables.
      Le patient souffrant en prend de la graine, à pleine veine.

      Aimé par 1 personne

Répondre à Les petits bla-bla de Dom Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :