Ah ma zone…

Ah ma zone…commande
Un emploi crée
À l’usine débite
du clic à la tonne
Et là Jeff baise os

Assume consume
Exode commercial
C’est du brutal


Pis trois emplois supprimés
Au commerce de proximité

Ce clic est un crime
qu’on trait l’humanité
Pour gratter vague monnaie,
Produit manufacturé

Social fracturé
Le gars fat sans gouffa
avance masqué


Et nie protections employés confinés

À l’autre bout du monde
Tout clic pour lui
C’est sa planche à billets

Pour foutre bien à poil
Jeff reste tout habillé
commande…commande

8 réponses à « Ah ma zone… »

  1. Étonnant ce poème et très juste. J’adore !

    Aimé par 1 personne

    1. Poème inspiré de frais réels, si je puis écrire…

      Aimé par 1 personne

  2. Fort bien écrit et malheureusement vrai. Personnellement je n’achète pas sur Internet car la très grande majorité des produits arrive de Chine.
    De plus, je me refuse à donner du travail à un pays qui fait barrage à nos produits, les surtaxe à l’exportation et détruit nos emplois grâce à des mesures sociales immondes.

    Aimé par 1 personne

    1. Il y a du génie morbide à rendre indispensable le superflu.
      Génie morbide qui se repaît de nos complices lâchetés.

      J’aime

  3. Excellent ! Et malheureusement vrai…

    Aimé par 1 personne

    1. Il y a ce que l’on ne sait pas, il y a ce que l’on ne fait pas et puis il y’a cette réalité malheureusement vraie

      Aimé par 1 personne

    1. Un emploi créé par ce gars fat (…) détruit trois emplois de proximité. Voisins, amis, proches, difficiles à regarder en face quand on commet un tel clic contre l’humanité

      J’aime

Répondre à emotionsdefemme Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :